jeudi 29 décembre 2011

à quelques heures...


Un grand merci à Fabrice Bienvenu, de l'agence Ganapati (et du Pont Gourmand à Vouvant) pour m'avoir réalisé ce logo. Nous avons bien communiqué pour en arrivé à ce résultat.
Le but étant d'offrir une identité visuelle claire liée à la fois à l'activité boulangère (sans la nommer) et à un périmètre territorial bien défini (au bord du Dropt).
J'ai choisi cette appellation "La Ferme Sereine" en raison de mon besoin de transcender l'endroit émotionnellement bien connu et d'en faire un lieu de paix et d'harmonie (ce qui ne fût pas toujours le cas dans le passé).

Me voici à quelques heures du début officiel de mon activité de Paysan-Boulanger.
Ce sera effectif le 1er janvier 2012. Je reprends donc la Ferme de 15 ha située à Lalandusse.
Ces dernières semaines ont été riches en expériences et essais.
J'ai acheté déjà ma remorque double essieux qui sera la pièce maîtresse pour "faire" les marchés.
Sur celle ci est déjà installé un four à bois, un frigo "trimixte" (gaz, 24v, 220v), des meubles d’étalage et des espaces de rangement, le tout couvert bien sur en cas de pluie.
J'ai encore à peaufiner mes finitions.
J'espère pouvoir être fin prêt à la mi-mars pour débuter l'activité "marchés" sur les places de nos villages ou bastides médiévales entre Dordogne, Gironde et Lot-et-Garonne.
Pour certains lieux, la présence des marchés hebdomadaire existe depuis 1256 soit 756 ans d'existence... je ne suis pas le premier !
C'est à côté de Saint-Nazaire à Saint-Malo-de-Guersac exactement que j'ai acheté d'occasion le four "Soupart" de David Moëssard. J'ai fait aujourd'hui, le 29 décembre 2011, mon premier essai de cuisson de pains. Bilan très satisfaisant, ça rend exactement le résultat souhaité.
Je suis heureux de mon acquisition.
Côté financement, c'est "LaNef" qui m'a accordé le prêt, reste à avoir l'accord de la caution "Aquitaine Active", rendez-vous est pris pour le 30 janvier 2012... à suivre
J'ai tous les devis des artisans, il ne me reste plus que le feu vert de la caution pour enclencher les travaux de réalisation du fournil.
En attendant, je fait des essais de four dans une pièce annexe du bâtiment qui accueillera le fournil.
Voici la gamme prévue pour être vendue sur les marchés :
> Crèpes (produit d'appel)
> Tourtes paysannes au Poulet (en part à emporter)
> Tourtières du Dropt (pour 4 ou 6 personnes)
> Pains au levain pur (farine biologique)
La présence du four sur les marchés dans les villages longeant le "Dropt" ainsi que la fabrication sur place de crêpes favorisent une activités permanente sur le stand. C'est une animation vivante que je recherche afin de générer du flux, vecteur de vente.